samedi 19 février 2011

fiabiliser la messagerie asecna

bonjour à tous
l'Asecna vient de prendre des mesures conservatoires pour dit on fiabiliser la messagerie.
Mon oeil !! j'ai l'impression que mes réflexions commencent par déranger un peu!!!
d'après les infos que j'ai eu des mes amis ici à la Dg   , on aurait voulu tracer mon ip pour voir de quel ordinateur j'envoi mes messages sans succès 
intox ou réalité , je n'en sais rien !! je n'ai confiance en personne 
je veux  bien douter de cette information car le DG (M. Guitteye) même m'a répondu en appréciant mon feed back par rapport à sa démarche.
franchement je serai vraiment  déçu que ma démarche soit perçue comme un une gêne.
je suis obligé de créer un blog pour inviter les uns et les autres à consulter.
attention ne vous connecter pas à partir de vos postes de service. vous risquez de vous faire prendre si vous n'êtes pas spécialistes.
le lien est
je publierai mes réflexions et chacun peut déposer ses commentaires
vous pouvez m'envoyer aussi vos emails privés afin de recevoir les réflexions
j'aimerais revenir sur les vacances de poste:
pourquoi nomme t on des personnes intérimaires à des postes alors qu'elles sont absentes pendant la période d'intérim ???
on m'a filé deux ou trois exemples
l'ex chef ENA MALI  , l'ex chef SIRE SENEGAL partis pour faire une formation de longue durée.donc absents respectivement du MALI et du SENAGAL pendant la période d'intérim qui prendra fin en avril !!!
si quelqu'un a un réponse qu'il me la donne.
moi je crois que c'est juste pour confirmer plus facilement tous les intérim à leurs postes.
dans ce cas à quoi servent les vacances de postes ?
A moins que les fameux conseillez du DG répondent
cette publication sera publiée sur le blog    vigilenceasecna.blogspot.com

1 commentaire:

  1. Il est grand temps que l’information du vécu de vos compatriotes dans cette Agence vous soit remontée.
    En effet mon cas reste intimement lié au sort de tous les autres sénégalais du Siège de l’ASECNA.
    Ce lundi 02 Juin 2014 ; j’ai eu à rencontrer l’Administration de l’ASECNA dans le cadre d’une procédure disciplinaire engagée contre moi et qui selon le représentant de l’Administration a conclu mon licenciement. Au demeurant, si tel est que je sois licencié, les procédures et les délais n’ont pas été respectés, et tout c’est fait en violation flagrante des dispositions légales du Code du Travail et des dispositions réglementaires du Statut Unique du Personnel. Nonobstant la procédure biaisée d’amont en aval, je retiendrai la préméditation caractérisée par la rétention de ma prime de bon rendement acquise au titre de l’exercice 2012.
    La volonté de prendre de tels actes tant bien même que la Commission de Discipline n’ pu asseoir ma culpabilité au regard des faits imputés et de ma position dans la nomenclature de gestion, la rétention des sommes dues au titre de ma cotisation à la retraite complémentaire SWISSLIFE qui soulève un autre problème encore plus important qu’en est il des cotisations prélevées directement sur nos salaires ?
    L’ASECNA reverse-t-elle ces cotisations et quels sont les impacts de ces sommes sur la gestion vu que ni les titulaires de ce contrat ni leurs représentants n’ont droit de regard sur les clauses de ce contrat passé entre l’ASECNA et SWISSLIFE pour leur compte ?
    Si la volonté de nuire à un agent est somme toute manifeste, les actes posés au quotidien par la Direction Générale renseignent de cette politique de terreur et de justice à deux vitesses érigées en règle de gestion des Ressources Humaines.
    De mémoire d’agents seuls les sénégalais ont ce genre de problème, des hauts cadres dirigeants expatriés ont été épinglés pour des délits aussi graves que des détournements et des abus de biens sociaux et sont toujours en poste voire simplement rétrogradés mais jamais licenciés.
    La responsabilité des Etats signataires de la Convention vient de leur ignorance voire de leur démission d’un secteur aussi stratégique et sensible que la sécurité de l’aviation civile. Le monopole sert-il réellement les intérêts des Etats et des travailleurs ?
    Des agents non locaux sont embauchés directement au siège en lieu et place de sénégalais, en leur octroyant un statut d’hybride (mi- local mi- expatrié) inexistant dans les textes de l’agence ; afin de leur permettre d’échapper au fisc. Un redressement fiscal est vivement attendu par DGID pour y remédier.

    RépondreSupprimer